FORUM ECONOMIQUE SUR LE FINANCEMENT DES PME EN AFRIQUE

Sous le haut patronage de l’Ambassadeur de la République du Bénin Son Excellence Charles Todjinou Borromé, ce Forum, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération sud/sud et de la promotion des investissements publics et privés au benefice des PME Africaines, a permis à tous les participants de repartir équipés des outils nécessaires à la rédaction d’un plan d’affaire adapté aux différents contextes locaux...

Organisé par la Chambre de Commerce Panafricaine, en partenariat avec plusieurs États africains, cette initiative a permis de rassembler les secteurs public et privé autour de la question (« l’accès au financement des PME par rapport à plus de 30 projets pouvant être financés en Afrique subsaharienne, nécessitant des investissements, ainsi qu'un transfert de technologie Â»).

Ont rehaussés ce forum de leur présence l’Union Africaine, le FAGACE (Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique), la Banque Européenne d’Investissement, les représentants des ambassades du Benin, de Centrafrique, de l’Algérie, de l’Angola, du Cameroun, du Gabon, du Mali, de la République Islamique de Mauritaniede la RDC, de la Francophonie, de la Coopération Islamique et le Saint Siège. 


Parlant aux noms de leur Ambassadeurs, les spécialistes du secteur PME en Afrique ont présentés les différentes opportunités d’affaires et des analyses sur leurs PME en réponses aux instigateurs de projets, consultants, cabinets d'avocats et membres des différentes Diasporas présent pour étudier les possibilités quant à un co-financement et une réalisation de leurs projets les plus urgents dans les domaines de l'agroalimentaire, des ressources naturelles, de l'énergie, ainsi que des infrastructures les plus  importantes.

Le continent africain étant à l'aube d'une croissance phénoménale, cet événement est l'occasion pour les PME, les Porteurs de projets, les bailleurs de fonds, les investisseurs de se rencontrer autour de projets.  En effet, ce Forum Economique sur le Financement des PME en Afrique est une véritable plate-forme d'échanges et d'investissements, permettant de faire converger au même endroit, au même moment, les divers acteurs et investisseurs.

La Chambre de Commerce Pan Africaine CCPA, présidée par Mr Victorien Sambieni, se positionne aussi comme facilitatrice entre différents intervenants financiers Africains et Européens, afin de soutenir les projets viables et à valeur ajoutée.

Les objectifs de cette grande rencontre se résument par les objectifs de la CCPA  de :

Construire un partenariat Pan Africain pour le développement en axant ses actions sur le soutien des échanges commerciaux entre régions/pays africains à échelle humaine, sur le soutien et le développement des PME, sur l’aide apportée au développement de projets à valeur ajoutée pour la population proposés par des partenaires africains et dans lesquels les PME Africaines et Européennes peuvent apporter leur concours.

Il s’agit de concevoir une stratégie d’intervention africaine permettant une action à long terme débutant par le soutien aux secteurs de l’éducation et de la formation professionnelle, en passant par celui de la santé et l’accès à un logement abordable, en développant les infrastructures et soutenant le commerce.

En conséquence une panoplie d’instruments financiers doit être utilisée pour tendre vers cet objectif. Les instruments financiers choisis doivent tenir compte des réalités de terrain et de leur praticabilité comme l’existante de règlementation en matière de partenariat public-privé ou en fonction du secteur ou de la taille des projets à financer.

 

La Chambre a fait preuve de sa capacité de se doter des ressources financières et techniques pour le développement des projets d’entreprises ou d’associations qu’elle compte soutenir en Afrique dans tous les domaines qui touchent à la santé, l’accès de l’eau, la formation, l’emploi et l’autonomisation et l’alimentation pour tous.

 

Plus de 400 personnes ont assisté à des débats constructifs suscités par les différents projets. Les tables rondes et présentations ont dévoilé comment la CCPA sera soutenue dans sa stratégie de développement du secteur privé, par celle des ACP, mais aussi sur sa possibilité de présenter avec succès des projets au FAGACE (qui opère déjà dans 14 pays en Afrique), à la BEI (Banque Européenne d’Investissement)  active par d’importants financements en Afrique et de faire accéder les PME au Fond Européen de Développement (FED).

On parle d’un Full house au secrétariat des ACP. Les entrepreneurs et investisseurs se sont découverts des opportunités d’affaires.


Le mois de Mars étant celui décrété « Mois de la femme Â», l’accent a été particulièrement mis sur l’égalité hommes/femmes par la création d’un réseau panafricain des femmes chefs d’entreprises

Dans le souci de rendre encore un tel événement visible et à la portée de toutes les PME en Afrique, un support visuel est mis à la disposition de tous via le site de la CCPA et les réseaux sociaux, Linkedin, Tweeter et Facebook.

Nous serions heureux d’avoir l’occasion de vous associer à nos travaux qui se concentrent sur les petites et moyennes entreprises, le renforcement du commerce intra africain et la mise en lumière des instruments financiers africains existants et ceux à développer afin de soutenir un développement économique durable réduisant la dépendance de l’Afrique et permettant la création d’emplois sur son sol.

 http://ccpa-pacc.com/support-us-2/


Share this article :

Nos partenaires